Street Art: Ce n’est pas la taille qui compte !

En Street Art, comme ailleurs ce n’est pas taille qui compte.
Que ce soit avec des œuvre immenses ou au contraire minuscules, les Street Artistes prennent la parole ! 

Du plus grand …

Dans la catégorie des œuvres géantes, nous retrouvons l’incontournable JR. 
En choisissant des formats démesurément grands pour ses photographies, JR donne une voix aux anonymes.
En 2017, l’artiste français utilise son art pour dénoncer la situation à la frontière mexicaine. N’ayant pas eu l’autorisation d’exposer à la frontière, JR a exposé dans le jardin d’une famille mexicaine, une photo géante de leur fils Kikito. L’œuvre visible depuis le côté américain de la frontière défit les gardes-frontières.
JR Mexique photo

Au plus petit !

A l’opposé, l’artiste espagnol, Isaac Cordal investit les rues avec de l’infiniment petit. Pour son projet Ciment Eclipses Cordal utilise des petits personnages en béton de seulement … 15 cm !

Ses petits personnages sont disposés, puis photographiés dans le paysage urbain : corniche, abris bus, fenêtre, bouche d’égout, trottoirs etc.

Son travail, à mi-chemin entre la sculpture et la photo, dénonce les maux de notre société moderne. En 2011, son installation Follow the leaders attirait notre attention sur l’urgence de la situation climatique.

https://rivedroiteetailleurs.com/wp-content/uploads/2019/02/IsaacCordal-StreetArt-Rivedroiteetailleurs-300x300.jpeg

The Little People

L’artiste anglais Slinkachu utilise lui aussi le tout petit pour attirer l’attention des citadins. The Little People Project voit le jour en 2006.
Slinkachu crée des scénarios en miniature dans les rues de Londres.
L’artiste met en scène des petites figurines dans l’espace urbain.
Ses créations poétiques ou mélancoliques, nous rappelle que l’homme est une « petite créature» à l’échelle de l’univers.
Il les photographie puis les laisse telles quelles dans la rue. Son objectif, surprendre les passants pour leur faire prendre conscience de leur environnement.
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *